Recherches terminologiques : des idées de sites à consulter

Par Elisabeth Jacob, étudiante M1

La recherche terminologique constitue une part importante du travail d’un traducteur. De fait, que ce soit pour les étudiants ou les professionnels, consulter des ressources linguistiques en ligne est aujourd’hui indispensable. Or, l’on retrouve sur internet un nombre incalculable de dictionnaires, de glossaires, de bases de données terminologiques ou encore de concordanciers bilingues en tous genres. Difficile de s’y retrouver ! C’est pourquoi, je vous propose un tour d’horizon des ressources linguistiques en ligne qui pourront faciliter vos recherches et vous faire gagner du temps.

Commençons tout d’abord par un petit rappel :

Un dictionnaire est un recueil de mots classés par ordre alphabétique et accompagnés d’une traduction (dans le cas des dictionnaires bilingues) ou d’une définition (dans celui des unilingues) [cf. sources].

Un glossaire regroupe des termes appartenant à un même domaine. Pour les besoins de la traduction, les glossaires peuvent contenir des termes en langue source, leur traduction dans la langue cible, ainsi que d’autres données telles que la définition, le contexte, etc. [cf. sources]

Une base de données terminologiques est une base de données multilingue où l’on enregistre les traductions de différents termes approuvées par les traducteurs, dans un souci de cohérence.

Enfin, un concordancier bilingue est un outil d’aide à la traduction qui, grâce à un corpus regroupant de nombreux textes bilingues, permet de rechercher des termes en contexte et de trouver leur traduction.

dictionnary

 

BASES DE DONNÉES TERMINOLOGIQUES

Les bases terminologiques sont par définition très fiables, puisque leur contenu a été approuvé par une autorité compétente. En voici les plus importantes :

  • IATE (Interactive Terminology for Europe)

Vous connaissez très probablement déjà la base de données terminologique multilingue de l’Union européenne, disponible au grand public depuis mars 2007. Elle a l’avantage non négligeable de proposer toutes les combinaisons linguistiques de l’UE, et ce dans un très grand nombre de domaines. Il est possible de sélectionner plusieurs langues cibles à la fois, ce qui est très pratique quand on doit élaborer un glossaire multilingue. Il faut cependant prendre en compte l’indice de fiabilité pour chaque terme.

En ligne depuis septembre 2000, cette banque de données terminologiques a été créée par l’Office québécois de la langue française.  Elle regroupe près de 3 millions de termes appartenant à de nombreux domaines. Dans chaque fiche, l’on retrouve le terme en français, son domaine, sa définition, sa traduction en anglais (et parfois aussi en latin) ainsi que le nom de l’auteur et la date de création de la fiche. Il possible de cocher un domaine au préalable afin d’affiner sa recherche. Il faut cependant garder en mémoire qu’il s’agit d’un site canadien, et qu’il peut y avoir des différences entre le français canadien et le français de France.

TERMIUM Plus® est la banque de données terminologiques et linguistiques du gouvernement canadien. C’est l’une des plus grandes du monde, une véritable mine d’or pour les traducteurs. Elle a l’avantage de donner accès à des termes en anglais et en français, mais aussi en espagnol et en portugais. De plus, l’on y retrouve aussi des acronymes, qui sont souvent difficiles à traduire.

Il s’agit de la base de données terminologiques de l’Organisation des Nations Unies. On peut y effectuer des recherches dans l’une des six langues officielles de l’ONU, à savoir l’anglais, l’arabe, le chinois, l’espagnol, le français et le russe, et ce dans des domaines très variés, comme par exemple l’environnement et l’énergie.

 

QUELQUES DICTIONNAIRES UTILES

Comme son nom l’indique, Techdico est un dictionnaire technique destiné aux professionnels de l’industrie. Lancé en 1997, le site propose plus de 3 600 000 traductions en anglais comme en français, dans des domaines très variés comme la chimie, l’ingénierie, l’aéronautique ou encore l’informatique. Ce qui est pratique, c’est que ce dictionnaire bilingue repère directement la langue de l’entrée. Il n’est donc pas nécessaire de modifier systématiquement la configuration des langues, comme c’est le cas pour la plupart des autres dictionnaires en ligne. Pour chaque terme, Techdico propose une ou plusieurs traductions, ainsi qu’une traduction en contexte (présentée comme un concordancier bilingue).

  • TLFi (Trésor de la langue française informatisé)

Le TLFi est la version en ligne du Trésor de la langue française, un dictionnaire papier en 16 volumes des XIXe et XXe siècles, paru entre 1971 et 1994. Il regroupe plus de 100 000 mots, 270 000 définitions, et de nombreux exemples… Développé par le laboratoire ATILF (Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française), il a l’avantage de proposer des définitions très complètes (étymologie, histoire, exemples…). Son utilisation demande cependant un peu de pratique.

Ce dictionnaire de l’ingénierie est un regroupement de plusieurs dictionnaires techniques de langue anglaise. Il propose des définitions simples qui peuvent s’avérer très utiles à l’heure de traduire un texte technique dont on maîtrise mal le sujet.

Ce site anglophone est très intéressant si vous souhaitez vous informer sur le domaine des technologies de l’information. Je l’ai découvert par hasard alors que je cherchais une définition en informatique. Il est tenu par des journalistes et on y trouve plus de 10 000 définitions classées par thèmes.

Ce dictionnaire médical en français, mis à jour en 2016, compte près de 60 000 entrées. Pour chaque terme, l’on trouve la classe grammaticale, la définition, des éventuels commentaires, mais surtout, la traduction en anglais !

 

GLOSSAIRES

Il existe une multitude de glossaires en ligne, mais le plus notable est certainement Glossary Links. Il s’agit d’une base de données qui comprend pas moins de 5 000 glossaires constamment enrichis ! Ces glossaires sont régulièrement vérifiés et mis à jour par TermCoord, l’Unité Coordination de la terminologie du Parlement Européen. Pour trouver un glossaire, il suffit de sélectionner un domaine, d’entrer les mots-clés et de choisir les langues qui vous intéressent.

En somme, si cette liste est très loin d’être exhaustive, j’espère qu’elle vous aura donné des idées de sites à consulter lors de vos prochaines recherches terminologiques.

 

 

SOURCES :

http://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/dictionnaire

https://www.technitrad.com/fr/qu-est-ce-qu-un-glossaire/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tr%C3%A9sor_de_la_langue_fran%C3%A7aise_informatis%C3%A9

http://www.linguaspirit-blog.com/article-33510391.html

http://www.granddictionnaire.com/index.aspx

https://www.actualitte.com/article/patrimoine-education/les-meilleurs-dictionnaires-de-langues-en-ligne/17297

http://www.formation-de-traducteurs.net/lue-donne-acces-a-plus-de-2500-glossaires/

Publicités

Une réflexion sur “Recherches terminologiques : des idées de sites à consulter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s