Faut-il traduire uniquement vers sa langue maternelle ?

Par Lucie Lhuillier, étudiante M1 TSM

 brendan-church-182747

Les langues de travail représentent un élément essentiel pour le traducteur. La SFT recommande aux personnes ayant besoin d’une traduction de s’adresser à des traducteurs qui traduisent vers leur langue maternelle. En outre, d’après son code déontologique, les traducteurs adhérents s’engagent à traduire vers leur langue maternelle. Pourquoi ? Et est-ce toujours le cas ?

 

Pourquoi traduire vers sa langue maternelle ?

La plupart des personnes pense que traduire consiste uniquement à transposer un texte écrit d’une langue à une autre. Or, il s’agit d’un processus beaucoup plus complexe. En effet, connaître une langue et la parler n’est pas suffisant pour traduire correctement. La déontologie en matière de traduction veut que le traducteur traduise vers une seule langue, en l’occurrence, sa langue maternelle. La Société française des traducteurs en fait d’ailleurs part elle-même : « Un traducteur qui déroge à cette règle de base a toutes les chances de négliger d’autres critères essentiels à la qualité de la traduction. Si vous voulez donner une image internationale, l’approximation est interdite. Sachez que dans de nombreuses cultures, les gens n’apprécient guère que l’on déforme leur langue. Faites appel à un traducteur dont la langue maternelle correspond à la langue d’arrivée désirée. Il en maîtrise les subtilités culturelles et linguistiques et ne faillira pas aux règles typographiques. L’accumulation de coquilles devient vite un repoussoir pour un lecteur étranger ! »

A moins d’être bilingue et d’avoir grandi avec deux langues, nous ne connaissons vraiment qu’une seule langue : notre langue maternelle. C’est la langue avec laquelle nous avons grandi et évolué au cours de notre vie, c’est donc celle que nous connaissons le mieux. Un traducteur dont la langue cible est la langue maternelle fournira, en règle générale, une traduction plus naturelle et plus fluide qu’un non-natif. Un natif aura la possibilité de puiser dans la richesse de sa langue afin de rendre au mieux le message véhiculé dans le texte de départ. Maitriser parfaitement la langue cible et en connaitre toutes les nuances et les subtilités est essentiel pour produire une traduction exacte. Une traduction effectuée par un traducteur qui a pour langue maternelle la langue cible, est supposée ne comporter aucune faute autant sur le plan linguistique que sur le plan grammatical. Un traducteur natif est capable de manier parfaitement sa langue maternelle, il en connait la grammaire, la syntaxe, l’orthographe, le style, la culture mais également la typographie qui diffère selon les langues. Il possède, en outre, un vocabulaire plus vaste. Par ailleurs, il doit être en mesure de rédiger de manière correcte dans la langue cible, la maîtrise rédactionnelle étant un critère très important. Tous ces éléments permettent d’assurer la qualité de la traduction, à condition bien évidemment, d’être compétent dans la ou les langues sources que nous traduisons.

 

Maîtriser sa langue maternelle mais pas que…

Toutefois, il est évident que la seule maîtrise de sa langue maternelle ne suffit pas. D’autres facteurs entrent en compte lors d’une traduction, notamment la compréhension du texte source. En effet, il est également nécessaire de connaître la langue source afin de comprendre correctement le texte source. Qu’il traduise ou non vers une autre langue que la sienne, le traducteur se doit d’être compétent dans toutes ses langues de travail. Car, même si un traducteur maîtrise parfaitement sa langue maternelle mais que son niveau de compétences en langues étrangères est peu élevé, il ne sera pas en mesure de produire une traduction de qualité. Sans les connaissances linguistiques et culturelles requises en langue source, le message de départ ne pourra en aucun cas être transmis correctement dans la langue cible. De plus, le traducteur risque de mal interpréter le texte source et de commettre de nombreuses erreurs dans sa traduction, ce qui pourrait engendrer d’importants problèmes. C’est pourquoi, il est essentiel de connaitre la ou les langues sources à partir desquelles nous travaillons et de ne pas négliger ce critère.

 

Et dans la réalité ?

Cependant, ce n’est pas toujours le cas dans la réalité. Il arrive qu’un traducteur soit amené à traduire vers plusieurs langues pour diverses raisons (souvent pour des raisons économiques ou tout simplement parce qu’il l’a choisi). Car, en effet, le choix de traduire uniquement vers sa langue maternelle ou vers sa ou ses autres langues de travail appartient finalement au traducteur. C’est à lui de déterminer sa façon de travailler selon sa vision du métier, ses compétences, ses points forts et ses points faibles ainsi que son expérience professionnelle et personnelle. S’il choisit de traduire vers plusieurs langues et non vers sa langue maternelle uniquement, il doit être apte à restituer fidèlement le message du texte source dans la langue cible tout en fournissant un travail de qualité à ses clients.

 

 

Sources :

https://karenrueckert.wordpress.com/2016/09/20/translating-in-one-direction-or-both-your-choice-to-make/

https://karenrueckert.wordpress.com/2013/10/17/should-i-only-translate-into-my-native-language/

http://pcollustraductions.com/pourquoi-le-traducteur-traduit-il-vers-sa-langue-maternelle/

http://www.traduction-pro.eu/blog/2012/06/10/pourquoi-traduire-vers-sa-langue-maternelle/

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Faut-il traduire uniquement vers sa langue maternelle ?

  1. Bonjour,
    Je suis traductrice expérimentée et je suis à 100 % d’accord qu’il faut traduire uniquement vers sa langue maternelle. Merci et bravo pour cet article, que j’ai dû copier & coller dans un doc Word pour le lire aisément. En fait, je trouve l’arrière fond foncé un peu dur pour les yeux. Bien à vous, Mary Shaffer

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s