L’ergonomie au bureau

Par Jimmy Gabreau, étudiant M2 TSM

ergonomie

 

Ce lundi 21 janvier 2019 a été l’occasion pour nous, étudiants du Master TSM, d’assister à une conférence ayant pour thème central l’ergonomie. Cet évènement, animé par deux intervenants professionnels, Elisabeth Lavault-Olléon et Quentin Pacinella, avait pour but de sensibiliser les futurs traducteurs ou gestionnaires de projets que nous sommes à la question de l’ergonomie en traduction, et plus largement au bureau, car les traducteurs ne sont pas les seuls concernés par cette problématique. C’est un sujet qui peut prêter à sourire, mais passer sa journée assis devant un écran d’ordinateur peut réellement engendrer divers problèmes de santé. Dans cet article, je ferai donc l’écho de ce qui a été évoqué lors de cette conférence, en particulier le type de matériel à adopter et les conseils à suivre au quotidien pour se prémunir au maximum de ces risques.

 

Quel matériel se procurer ?

Le plus évident lorsque l’on parle ergonomie est de penser au clavier. C’est en effet bien connu, la disposition AZERTY, omniprésente sur nos claviers en France, est loin d’être idéale et bien souvent laborieuse. Je n’entrerai pas dans les détails ici, car c’est un sujet qui a déjà été traité à plusieurs reprises sur ce blog, je vous invite donc à consulter les articles qui en ont parlé mieux que je ne pourrais le faire, notamment l’article de Quentin Pacinella « j’ai testé pour vous : la disposition BÉPO ».

Autre élément important : la souris. Il va sans dire que le pavé tactile d’un ordinateur portable est aussi peu pratique que fatigant à utiliser, mais les souris classiques, filaires ou sans-fil, n’en sont pas moins traumatisantes pour nos poignets. En effet, utiliser ce genre de souris vous oblige à tourner légèrement votre poignet, à orienter la paume vers le bas. Or, cette torsion, aussi légère soit-elle, couplée aux mouvements de notre bras, peut finir par provoquer des troubles musculosquelettiques, des tendinites ou des complications au niveau du canal carpien. Ce sont des problèmes désormais bien connus, c’est pourquoi les souris ergonomiques sont de plus en plus prisées. Contrairement aux souris classiques et à leur disposition horizontale, les souris ergonomiques ont pour but de supprimer la torsion du poignet en adoptant une disposition verticale, plus proche de la position naturelle de nos poignets. C’est dans l’intérêt de toute personne travaillant sur ordinateur de tester ce genre de souris dont le seul « défaut » réside dans le léger temps d’adaptation à cette nouvelle architecture, un moindre mal donc.

Les écrans d’ordinateur font également partie des éléments pouvant porter préjudice à notre santé. Passer la journée devant son écran peut donc entraîner une fatigue visuelle plus ou moins prononcée qui se manifeste par des picotements dans les yeux, une sécheresse oculaire, des maux de tête ou encore une myopie temporaire. Il existe plusieurs moyens d’éviter cela : placez votre écran à une distance d’au moins 50 centimètres de vos yeux, adaptez la luminosité de votre écran à la lumière ambiante, faites des pauses de façon régulière et fixez un point éloigné pendant quelques secondes afin de réhabituer vos yeux à voir de loin.

Depuis quelques années, on entend souvent parler des effets néfastes de la lumière bleue émise par l’ensemble de nos écrans qui serait la principale responsable de la fatigue visuelle. Même si leur réelle utilité reste encore à démontrer, force est de constater que l’utilisation d’un filtre anti-lumière bleue, notamment dans un environnement peu éclairé, augmente le confort visuel et réduit l’éblouissement des écrans. Il existe donc des écrans conçus spécialement pour lutter contre cela, mais, si votre écran n’est pas doté d’une telle protection, sachez que des filtres anti-lumière bleue gratuits sont très facilement trouvables sur internet et que même Windows 10 en possède un. Une autre solution possible est d’opter pour des lunettes dont les verres permettent de réduire légèrement l’éblouissement des écrans. Je possède moi-même ce type de verres et, même s’ils n’ont pas exactement l’efficacité d’un filtre anti-lumière bleue, ils rendent le travail sur ordinateur bien plus agréable sans pour autant détériorer la qualité de vision en dehors des écrans.

La qualité du fauteuil sur lequel vous passez la majorité de votre journée est une composante primordiale lorsque l’on parle d’ergonomie. En effet, un fauteuil mal adapté à votre anatomie peut engendrer de lourds troubles musculosquelettiques. Il est important de bénéficier d’un support lombaire solide pour éviter d’avoir une posture arc-boutée tout au long de la journée, ce qui finirait par provoquer de vives douleurs. De plus, il vous faudra opter pour un fauteuil avec une assise réglable en hauteur afin d’avoir les pieds qui touchent le sol et une position correcte des jambes. Disposer d’accoudoirs réglables est fortement recommandé puisqu’ils aideront à adopter une posture correcte et à réduire la torsion des poignets évoquée auparavant. Trouver un fauteuil de qualité à un prix raisonnable n’est pas aisé, mais cela reste un investissement que j’estime essentiel afin d’éviter toute complication liée à une mauvaise posture, mais aussi pour gagner en productivité.

 

Quelques conseils :

Comme vous aurez pu le constater, travailler assis peut être bien plus épuisant qu’il n’y parait de prime abord. C’est pourquoi il convient d’adopter des petits réflexes au quotidien afin d’améliorer son confort au travail et d’atténuer la fatigue que peut entraîner la station assise. Il est donc conseillé de faire des pauses régulières, toutes les heures dans l’idéal, afin de marcher, de vous étirer, de vous reposer les yeux, etc. Ce conseil est d’autant plus important si vous avez des soucis de circulation sanguine, qui pourraient être aggravés par un manque de mouvement dans votre journée.

Enfin, de nombreux accessoires de bureau existent pour augmenter un peu plus votre confort au travail. Vous pouvez opter pour un tapis de souris ergonomique doté d’une partie remplie de gel afin de soutenir votre poignet et d’éviter sa torsion. Le même genre d’accessoire est disponible pour les claviers. Investir dans un repose-pieds est également une bonne solution dans le but d’adopter une posture convenable. Si vous travaillez sur ordinateur portable, je ne peux que vous recommander d’utiliser un support afin de le surélever à hauteur de vos yeux, mais aussi de vous procurer un clavier et une souris (ergonomique) externes pour faciliter la navigation et la saisie.

 

J’espère que ces quelques informations et conseils vous seront utiles et qu’ils vous aideront à adopter des accessoires et des habitudes de travail plus ergonomiques sur le long terme, votre corps vous en sera reconnaissant.

Publicités

2 réflexions sur “L’ergonomie au bureau

  1. Intéressant ++! Cette problématique n’est pas toujours abordée au cours de la formation, et on la découvre souvent quand il est tard, le mal s’étant déjà profondément installé dans notre corps. Merci de la sensibilisation!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s