Le traducteur healthy

Article original en anglais The Healthy Translator rédigé par Alison Tunley Nikki Graham et publié sur le site de Rosetta Translation Services.

Traduit de l’anglais par Hadjar Boukhelifa, étudiante M1 TSM ; révision par Estelle Peuvion

 

healthy-translator

 

Comme beaucoup d’autres professions aujourd’hui, être traducteur consiste essentiellement à pianoter comme un fou sur un clavier. Si vous faites du télétravail, il est fort possible que vous n’ayez aucune interaction humaine, sauf par email. L’article de cette semaine portera sur quelques idées pour contrer l’impact qu’a une existence sédentaire, passée devant un écran, sur votre corps

La traduction est un travail particulièrement intensif au niveau intellectuel. En réalité, on ne peut travailler intensément que pendant de courtes périodes de temps. Je l’associe souvent au travail académique :  si vous n’arrivez pas à prendre des petites pauses régulières, cela va se refléter sur la qualité de votre travail ainsi que sur votre productivité. J’avoue que lorsqu’une échéance approche, on peut faire des choses incroyables, mais en général j’essaie de limiter mes sessions de traduction à une heure. Un des bonheurs du travail à la maison, c’est la flexibilité que ça nous apporte, et quelque chose d’aussi simple que de vider le lave-vaisselle ou de plier son linge pendant dix minutes peut réinitialiser votre cerveau et vous êtes reparti pour une nouvelle heure de traduction, votre concentration au maximum.

Ce mode de travail se prête aussi parfaitement aux pauses sportives pour compenser votre travail sédentaire. J’aime planifier ma journée de travail avec un nombre d’heures précis chaque jour et me laisser une heure pour des activités physiques. Cela peut être un rapide tour à vélo, nager, courir ou même un cours de fitness. De toute façon, je ne fais plus le trajet jusqu’au travail, donc je trouve cela justifié de prendre le temps pour bouger un peu de quelque manière que ce soit. Et je suis sûre que je travaille deux fois plus vite après ma pause.

Mon autre innovation récente en matière de santé a été de réduire le temps passé assise en utilisant un bureau réglable en hauteur. Pour être honnête, j’ai été longtemps repoussée par cette idée, simplement parce que ces bureaux sont devenus à la mode. Mais c’est alors que mes hanches, constamment attachées à une chaise, se sont bloquées, ce qui a fragilisé mes genoux et m’a empêchée d’aller courir comme j’aimais le faire. J’ai donc surmonté ces préjugés et j’ai fait l’acquisition d’un dispositif qui se pose sur mon bureau et peut être abaissé ou relevé à l’aide de simples poignées latérales. C’était beaucoup moins cher que la plupart de ces standing desks, mais il est superbement conçu et fonctionne parfaitement. Au début, la position debout peut sembler fatigante, mais vous vous adaptez rapidement, et le fait d’alterner entre les positions assises et debout rythme la journée. Je suis maintenant une vraie fanatique du assis-debout !

Une autre recommandation que je peux vous faire, c’est d’apprendre à utiliser la souris avec les deux mains. Les tensions dues aux mouvements excessifs de la souris sont fréquentes parce que, même avec une installation de bureau parfaite, il n’est pas idéal d’avoir à déplacer constamment le même bras à cet angle particulier. Utiliser l’autre main va vous paraitre lent au début, mais pouvoir partager cet effort en deux vaut largement le coup. Encore mieux pour minimiser l’utilisation de la souris, l’apprentissage des raccourcis clavier est une bonne idée.

Cela nous ramène à mon dernier conseil : choisissez vos outils de TAO avec soin ! J’ai récemment pris en charge une mission nécessitant l’utilisation d’un outil en ligne (que je ne nommerai pas) avec l’interface la plus malhabile qui soit : de nombreuses opérations répétitives avec la souris et des saisies redondantes, y compris pour les tâches de modification les plus simples. C’était un bon rappel de la joie ergonomique que nous apportent les outils de TAO mieux conçus.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s