Digital nomads : les traducteurs de demain

Par Hugo Panau, étudiant M1 TSM

Imaginez-vous en train de fouler le sable blanc d’une plage paradisiaque au fin fond du monde, ou peut-être dans un café en plein cœur d’une grande ville dont vous mourez d’envie d’explorer chaque recoin. Alors que vous êtes tranquillement assis avec votre ordinateur sous les yeux, vous ajoutez les derniers petits détails à votre projet de traduction, puis vous l’envoyez. Une fois votre ordinateur éteint, vous pouvez enfin partir à l’aventure et explorer la destination sur laquelle vous avez jeté votre dévolu. Avant de sauter dans l’inconnu, vous prenez quelques minutes pour avoir une petite pensée pour le chef de projet assis derrière son bureau à des centaines, voire des milliers de kilomètres de là où vous vous trouvez.

Si ces quelques lignes vous ont laissé rêveur, vous voudrez sûrement en apprendre davantage sur le mode de vie que partagent des milliers de traducteurs digital nomad.

Je me dois d’être honnête…Il se peut que j’ai un peu embelli la situation. C’est pourquoi, je vous propose dans cet article un portrait du traducteur digital nomad, et par la même occasion de déconstruire le mythe du traducteur freelance qui travaille au bord d’une plage paradisiaque ou au sommet d’une montagne.

Si comme moi vous avez du mal à vous imaginer dans le monde du travail actuel, le célèbre « métro, boulot, dodo », vous serez tout aussi excité en lisant cet article que je le suis en écrivant ces lignes.

Qu’est-ce qu’un digital nomad ?

Au sein de la communauté des digital nomads, on trouve tout un tas de personnes exerçant des professions différentes. On y trouve par exemple des rédacteurs, des graphistes, des traducteurs, des développeurs web et bien d’autres encore. Ils ont tous une chose en commun : ils parcourent le monde équipés de leur ordinateur portable, qui leur permet de travailler de n’importe quel lieu disposant d’une connexion Wi-Fi. Un digital nomad peut passer un mois ou deux au même endroit, puis faire ses bagages et déménager ailleurs lorsqu’il a l’impression d’avoir fait le tour. C’est une sorte de mode de vie d’expatrié constamment en quête d’aventures. C’est ainsi, en associant voyage et travail, que la plupart de ces traducteurs nomades réalisent leur rêve.

Un rêve éveillé

Le mode de vie des digital nomads est une conception romantique de la vie qui valorise avant toute chose la liberté et l’aventure. Cependant l’idée de travailler en sirotant une piña colada à Cancún peut sembler géniale, mais elle présente certains avantages et inconvénients.

Vous pouvez travailler de (presque) partout dans le monde.

Une fois que vous vous êtes embarqué dans votre voyage en tant que digital nomad, vous n’avez plus besoin de passer huit heures assis derrière un bureau monotone entouré de murs gris déprimants. Vous êtes libre de choisir votre espace de travail, qu’il s’agisse de votre maison, d’un café, d’une bibliothèque ou d’un espace de coworking. Par ailleurs, ce mode de vie vous libère des longs et fatigants trajets quotidiens pour vous rendre au bureau.

Vous êtes libre de choisir vos heures de travail

En général, les gens doivent se rendre au bureau vers neuf heures du matin. Mais tout le monde n’est pas très productif à ce moment de la journée. Vous pouvez vous sentir plus inspiré et motivé la nuit ou le soir. Peu importe que vous soyez un couche-tard ou un lève-tôt, une fois que vous avez décidé que vous êtes un digital nomad vous travaillez aux heures qui vous conviennent le mieux.

Vous êtes plus motivé et plus productif

La vie d’un digital nomad implique forcément beaucoup de voyages et d’aventures qui, pour beaucoup, représentent une source d’inspiration. Un mode de vie qui est axé sur le voyage ainsi que sur l’exploration de nouveaux environnements, vous permet d’aborder une nouvelle manière de travailler et donc de faire les choses comme bon vous semble. Personne ne vous dit comment vous devez faire votre travail. Si vous avez une idée géniale pour améliorer votre travail, allez-y. Si vous pensez qu’une tâche doit être réalisée différemment, faites-le. Désormais, c’est vous qui êtes responsable et qui fixez vos propres règles.

Vous avez la possibilité de découvrir de nouvelles langues et cultures

En s’immergeant complètement dans différentes langues et cultures les digital nomads peuvent constamment améliorer leur compétence de communication interculturelle, une qualité plus que primordiale pour un traducteur. Cela représente un réel atout pour les exercices de localisation.

Vous pouvez mettre de l’argent de côté plus facilement

Si vous gardez un œil sur vos dépenses et que vous choisissez les bons endroits, vous pouvez économiser de l’argent. Si vous travaillez pour des clients basés en France ou aux Etats-Unis et que vous vivez dans un pays où le coût de la vie y est nettement inférieur, votre compte en banque n’en sera que ravi. Dans le meilleur des cas, vous gagnez donc plus tout en dépensant moins.

Vous aurez l’occasion d’explorer le monde mais aussi d’en apprendre plus sur vous-même

Être un digital nomad signifie voyager sans arrêt. Vous pouvez voir le monde, vivre des aventures, améliorer votre qualité de vie, rencontrer des gens incroyables. En naviguant seul à travers le monde entier, vous commencez à vous découvrir, à percevoir vos forces et vos faiblesses, vos vraies passions et vos désirs. C’est une grande chance de devenir plus mature, tant sur le plan personnel que professionnel.

L’envers du décor

Pouvoir travailler où l’on veut et voyager à travers le monde est certainement une excellente façon de vivre. Ce mode de vie présente un certain nombre d’avantages, mais il s’accompagne également de son lot d’inconvénients (malheureusement tout n’est pas toujours rose). Si vous envisagez de changer de vie, vous devez être réaliste et savoir dans quoi vous vous engagez.

Vous n’avez pas de revenu fixe

Si vous êtes un traducteur freelance vous êtes déjà familiarisé avec cet inconvénient. Vos revenus ne sont pratiquement jamais garantis. Il est important de disposer d’une solide base de clients avant de vous lancer dans l’aventure.

Vous travaillez deux fois plus

Un autre des plus grands inconvénients pour le digital nomad est que la partie travail n’est pas toujours aussi facile qu’elle en a l’air. Ce n’est pas parce que vous pouvez voyager dans le monde entier et travailler où vous voulez que vous avez un revenu régulier. Surtout lorsque vous commencez, il y a généralement beaucoup à faire. Vous devez souvent travailler 7 jours sur 7, les jours fériés et les week-ends ne feront plus partis de votre quotidien. Vos journées de travail peuvent parfois être beaucoup plus longues que 9h-17h.

Vous devez apprendre à vous motiver vous-même

Bien que les traducteurs doivent respecter des échéances, il peut parfois être difficile de se motiver. Surtout lorsque vous vous trouvez sur une belle plage tropicale et que vous pouvez aussi bien aller vous baigner, bronzer au soleil ou siroter des cocktails dans un bar. Cependant, ce mode de vie n’est pas seulement amusant, il est aussi très exigeant. La discipline est donc l’une des compétences essentielles à acquérir.

Vous serez susceptible de vous sentir seul

Pour la plupart des gens, l’un des plus grands inconvénients du nomadisme est probablement le fait que vous ne pouvez pas voir votre famille et vos amis autant que vous le souhaitez. Vous risquez de manquer des événements importants car vous serez à l’autre bout du monde et les éventuels allers-retours peuvent vite vous coûter chers. Bien sûr, vous pouvez toujours les appeler et leur parler en appel vidéo. Mais ce n’est pas pareil que d’être là et de les serrer dans vos bras. De plus, chaque fois que vous partez, vous devez dire au revoir à vos proches, ce qui peut être très éprouvant.

Votre quotidien aura son lot de surprises

Bien que la partie voyage semble formidable, ce mode de vie comporte également de nombreuses mésaventures. Avez-vous pensé aux intoxications alimentaires, aux passeports volés, aux vols manqués ou pire encore au vol de votre ordinateur ? Il y a de nombreuses petites difficultés que vous rencontrerez en tant que digital nomad. Ces choses peuvent être très frustrantes, vous faire perdre beaucoup de temps et/ou coûter cher.

Vous devrez faire face aux jugements des autres

Lorsque vous évoquerez votre mode de vie à vos proches ou à toute autre personne, généralement leur première réaction sera de vous envier ou alors de vous dire à quel point vous avez de la chance. D’autres vous regarderont comme si vous étiez fou ou comme si vous aviez la tête constamment dans les nuages. On vous posera sûrement la question « Pourquoi ne voulez-vous pas acheter une maison ? ». Ou alors ils vous demanderont quand allez-vous enfin mettre fin à vos « vacances », quand allez-vous « vous installer et avoir une famille » ou encore quand allez-vous revenir à la réalité et retrouver un « vrai travail ».

Comme vous l’aurez compris, être un digital nomad présente non seulement des avantages, mais aussi de nombreux inconvénients. Ne pas voir sa famille et ses amis tout le temps, rester motivé pour travailler ou ne pas avoir de revenu garanti sont autant de choses que tout le monde ne peut pas gérer.

Et si vous tentiez l’expérience ?

Si vous êtes déjà un travailleur indépendant qui travaille à domicile, vous n’êtes qu’à quelques pas de devenir un digital nomad. Il vous suffit de tester ce mode de vie pendant un mois ou deux et de voir s’il vous convient. Après tout, qu’avez-vous à perdre ?

Si vous êtes un traducteur fraîchement diplômé et débutant sa carrière en freelance, acquérir une expérience professionnelle ou bien trouver un ou deux clients réguliers avant de partir à l’étranger serait peut-être plus judicieux.

Faites vos valises

Faire une liste de ce que l’on va emmener est monnaie courante parmi les digital nomads. Mais alors comment mettre toute sa vie et son bureau dans une valise ou un sac à dos ? Il est nécessaire d’emporter le matériel qui convient pour vous assurer une productivité optimale. Je vous propose une liste d’équipements essentiels à tout digital nomad :

  1. Ordinateur portable
  2. Smartphone
  3. Routeur Wi-Fi portable
  4. Batterie externe
  5. Casque antibruit
  6. Appareil photo
  7. Lecteur d’Ebook

Quant aux visas que vous devez obtenir (si vous en avez besoin), cela dépend des pays que vous comptez visiter et de la durée prévue de votre séjour. La plupart des digital nomads voyagent avec des visas touristiques normaux. Vérifiez toujours la réglementation en matière de visas avant de vous rendre dans un nouveau pays.

Les destinations les plus prisées par les digital nomads

Après avoir passé en revue la liste du matériel nécessaire, il est déjà l’heure de vivre le reste de votre vie. Mais par où commencer ? Vous trouverez ci-dessous quelques destinations très populaires au sein de la communauté des digital nomads.

Bali, Indonésie

On ne vous la présente plus, cette destination qui fait rêver tout le monde et dont Instagram nous a dévoilé les moindres recoins, est un vrai repère pour les digital nomads. Bali remplit tous les critères. Eh oui, cette petite île regorge d’espaces de coworking. Le coût de la vie varie en fonction de votre mode de vie. Les fêtes sur la plage, les scooters et les cocktails peuvent vite épuiser toutes vos économies, à moins que vous choisissiez de vivre plus raisonnablement, c’est vous qui décidez ! Enfin, malgré tous les touristes et les instagrameurs, l’île de Bali reste incroyablement belle et inspirante. Il y a également d’autres îles et villes proches que vous pouvez facilement visiter, ce qui fait de Bali un pied à terre idéal pour explorer de nombreux endroits uniques et passionnants.

Chiang Mai, Thaïlande

Vous l’aurez compris, l’Asie est le continent phare pour les digital nomads qui ont soif d’aventure. Cette grande ville de la Thaïlande se situe à 700 km au nord de la capitale Bangkok. Connue pour être un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, Chiang Mai abrite des temples anciens ainsi qu’une nature verdoyante.

Chiang Mai n’est peut-être pas considérée comme la plus jolie ville de Thaïlande, mais le coût de la vie y est dérisoire. C’est certainement l’un des endroits les moins chers d’Asie, du logement à la nourriture en passant par la location de vélos et les espaces de coworking. Et comme si cela ne suffisait pas, c’est aussi l’endroit idéal pour vous aider à vous vider l’esprit entre deux séances de travail : des séances de yoga gratuites sont organisées dans toute la ville ainsi que des retraites spirituelles.

Medellín, Colombie

On trouve peu de villes sur le continent sud-américain qui s’adaptent au nomadisme, mais Medellín est en tête de presque toutes les listes. La capitale du département d’Antioquia en Colombie, autrefois connue pour son taux de criminalité élevé, a réussi à redorer son image et est devenue un lieu de prédilection pour presque tous les voyageurs qui visitent le pays.

Pourquoi Medellín est-il un bon choix pour les digital nomads ?  Les espaces de coworking y sont nombreux et les options gastronomiques sont bonnes et variées et plus qu’abordables, sans oublier bien sûr des paysages à couper le souffle.

Barcelone, Espagne

Vous n’aurez aucun problème pour trouver un espace de coworking et une bonne connexion internet à Barcelone.

C’est l’endroit idéal pour les digital nomads qui cherchent à améliorer leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. La scène culturelle est florissante et le soleil brille presque toute l’année, ce qui vous permet de profiter des plages et des montagnes environnantes.

N’hésitez pas à consulter le site Nomad List pour en apprendre davantage sur vos prochaines destinations. Nomad List catalogue les meilleurs endroits au monde où les digital nomads peuvent vivre et travailler à distance. Le site recueille plus d’un million de données sur plus de deux milles villes dans le monde, allant du coût de la vie à la température en passant par la sûreté et la sécurité. En exploitant ces données et selon vos critères, il vous conseille sur la prochaine étape de votre voyage.

Pour les utilisateurs qui ont souscrit un abonnement, il offre également un accès à toute une communauté et à un réseau social de voyageurs comptant plus de 10 000 personnes actives. Pouvoir communiquer et rencontrer des personnes qui partagent le même mode de vie peut être rassurant mais aussi inspirant. Il se pourrait même que certains d’entre eux deviennent des compagnons de voyage.

C’est un mode de vie, pas des vacances

Être un digital nomad peut sembler excitant et fascinant. Cependant, il est important de comprendre que ce type de voyage à long terme est radicalement différent d’un voyage ordinaire de deux semaines au Club Med. Vous n’avez pas d’autres choix que de travailler dur pour subvenir à vos besoins, mais il est encore plus important de réussir à concilier vie professionnelle et vie privée si vous ne voulez pas vous arracher les cheveux lorsque le stress du voyage vous rend trop facilement épuisé et irritable. Une trop grosse pression pourrait affecter la qualité de votre travail et malheureusement gâcher votre plaisir de visiter des endroits époustouflants.

L’objectif n’est pas de vous dissuader de voyager pendant que vous travaillez, bien au contraire ! Être digital nomad c’est l’occasion de vivre une aventure unique, et les traducteurs indépendants sont les mieux placés pour en tirer le meilleur parti. Si vous avez les pieds sur terre et que vos attentes sont réalistes, vous êtes prêt à passer de la théorie à la pratique. Faites vos recherches, pesez tous les facteurs de décision et vivez comme vous l’entendez.

Gardez à l’esprit que ce mode de vie devient de plus en plus populaire et qu’un nombre grandissant de jeunes professionnels, comme moi, pourraient bientôt se retrouver dans un environnement de travail partagé et véritablement ouvert sur le monde. Les digital nomads ne représenteront probablement jamais la totalité de la main-d’œuvre présente sur le marché du travail, mais l’évolution de notre société rendra le travail à distance plus facile et d’autant plus normal. Qui sait ? Nous pourrions bientôt revenir à une société nomade… certes avec plus d’avions, de trains et de séries Netflix que nos ancêtres.

Encore une dernière petite chose : prenez votre courage à deux mains et lancez-vous !

Sources

Katz, Lidor. « Digital nomad interview | Iris C. Permuy Hércules | Translator | freelance é – YouTube ». Youtube, 5 janvier 2019. https://www.youtube.com/watch?v=dJ3GBGGR_Xc.

Katz, Lidor. « Digital nomad interview | Elisa L Orellana Huhn | Freelance Translation | Aerial dancing – YouTube ». Youtube, 9 octobre 2019. https://www.youtube.com/watch? v=BpQPwLbMfao.

« Life as digital nomad ». MP3. https://www.trainingfortranslators.com/2019/02/21/new-podcast- life-as-a-digital-nomad/.

Remi Alli, Simon Ammann, Lauren Alexander, Jessy Coulter, Jennifer Miller & Tortuga Backpacks, Joshua Hayford, Amanda Napitu, Ashley Nowicki, Emily K. Olson, Matt Prior, Aliya Rosenbloom

& GlobeKick, Romina Viola, AND CO. ANYWHERE, 2017. https://cdn.and.co/resources/books/ AND_CO_Anywhere.pdf.

« Digital nomade : l’envers du décor d’un lifestyle qui fait rêver », 18 avril 2017. https:// www.roadcalls.fr/digital-nomade/.

Arpenter le chemin. « CONSEILS // Mon organisation de nomade numérique », 3 janvier 2019. https://arpenterlechemin.com/index.php/2019/01/03/conseils-nomade-numerique/.

Traverser la frontière. « Voyager, travailler et vivre partout dans le monde en étant nomade digital ». Consulté le 4 juin 2020. https://traverserlafrontiere.com/nomade-digital/.

« Living the Dream? How Freelance Translators Can Become Digital Nomads | The Savvy Newcomer ». Consulté le 5 juin 2020. https://atasavvynewcomer.org/2016/05/24/how-freelance-translators-can-become-digital-nomads/.

Mai, Denise. « 13 Disadvantages of Being a Digital Nomad That No One Tells You ». Digital Nomad Soul (blog), 21 avril 2017. https://www.digitalnomadsoul.com/disadvantages-of-being-a-digital-nomad/.

« 15 Best Cities for Digital Nomads in 2019 ». Consulté le 5 juin 2020. https://www.worldpackers.com/en/articles/best-cities-for-digital-nomads.

2 réflexions sur “Digital nomads : les traducteurs de demain

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s