La transcription phonétique du chinois et son importance dans la traduction

Par Léa Bailleux, étudiante M2 TSM

La transcription phonétique du mandarin

D’après le Wiktionnaire, la transcription phonétique est, en linguistique, « l’écriture de mot ou d’un texte utilisant des symboles pour chaque son suivant un système défini ».

Un tel système est donc un guide de prononciation qui, si on le suit, nous permet de prononcer des mots que l’on n’a jamais entendus auparavant.

C’est le cas du Zhuyin Fuhao (注音符號) aujourd’hui utilisé à Taïwan pour enseigner le mandarin ou écrire sur les téléphones et ordinateurs avec un clavier de ce type :

Tous ces caractères sont phonétiques et, mis ensembles, permettent de lire les caractères chinois. On peut prendre pour exemple la phrase « j’aime étudier » qui s’écrit et se prononce comme suit :

Zhuyinㄨㄛˇㄒ丨ˇㄏㄨㄢ˙ㄒㄩㄝˊㄒ丨ˊ
Écriture – chinois traditionnel

Ces systèmes sont très pratiques, mais il y a quand même un problème : il faut connaître la prononciation de chacun de ces caractères de transcription pour lire les caractères chinois… Ce qui n’est pas très utile quand on parle uniquement des langues utilisant l’alphabet latin.

Fort heureusement, le système le plus utilisé actuellement est le Hanyu Pinyin qui utilise l’alphabet latin pour rendre les caractères chinois accessibles aux étrangers, et c’est pour cette même raison qu’il a été adopté en 1958 comme système officielle de transcription en république populaire de Chine, et ce même si les dirigeants chinois reconnaissaient l’efficacité du Zhuyin.

Pour mieux comprendre à quoi correspond le Hanyu Pinyin, reprenons notre exemple précédent :

Zhuyinㄨㄛˇㄒ丨ˇㄏㄨㄢ˙ㄒㄩㄝˊㄒ丨ˊ
Pinyinhuānxué
Écriture – chinois traditionnel

Il y a bien sûr des règles de prononciation avec lesquelles il faut se familiariser pour prononcer les caractères le mieux possible, mais un lecteur francophone peut lire le chinois avec l’aide de cette transcription.

Ainsi, la république populaire de Chine utilise le Hanyu Pinyin depuis 1958, mais ce n’est pas le cas de Taïwan qui l’utilise officiellement depuis 2009 seulement et qui utilisait depuis 2002 le Tongyong Pinyin. Encore avant, elle utilisait le MPS2, une version corrigée du Wade-Giles.

Tout cela est bien intéressant, mais quel est le rapport avec la traduction ?

La transcription phonétique dans la traduction

On pourrait se dire que ces systèmes nous impactent bien peu quand on n’étudie pas le mandarin, mais ces changements ont une répercussion directe : la traduction des noms de personnes du mandarin vers les langues occidentales.

Car bien qu’un public français soit capable de lire le nom de Britney Spears ou bien celui de Meghan Markle, je ne suis pas sûre que ce soit le cas pour 习近平 ou 蔡依林 qui ne sont autres Xi Jinping, l’actuel président de la république populaire de Chine, et Jolin Cai, une célèbre chanteuse taïwanaise.

Ces deux derniers noms ne sont bien sûr pas choisis au hasard : Xi Jinping est la transcription phonétique de 习近平 en Hanyu Pinyin, et Jolin Cai est un mélange entre la transcription en Hanyu Pinyin de son de famille, 蔡, et le prénom étranger qu’elle s’est choisi, Jolin.

Car un autre paramètre est à prendre en compte dans la traduction des noms de personnes : leurs noms étrangers. En effet, il n’est pas rare que des sinophones aient un nom international. C’est une pratique de plus en plus courante depuis les années 1970, c’est-à-dire depuis que la Chine a commencé à s’ouvrir à l’étranger. La plupart des personnes qui se choisissent un nom étranger travaillent dans les affaires, étudient une langue étrangère, ou bien vivent ou ont vécu à l’étranger. Ainsi, lorsque j’ai étudié à Taïwan, un de mes amis se faisait appeler Jack en anglais en Jacques en français car il a fait le choix de garder le même nom alors qu’une autre de mes amies se faisait appeler Sharon en anglais et Judith en français. Le choix du nom étranger peut être le fruit d’une longue réflexion, la traduction de ce que le nom de la personne signifie en chinois, un nom qui ressemble à la prononciation du nom chinois, …

Chacun fait son choix pour les raisons qui lui sont propres, et le traducteur doit aussi faire un choix : reprend-il le nom international de la personne ou bien la transcription phonétique ? Par respect pour la personne et pour faciliter la lecture, c’est bien souvent le premier choix qui est fait, et le nom international reste. C’est pour ça que le créateur du site Alibaba.com est connu comme Jack Ma alors que la transcription de son nom est Ma Yun.

Cet exemple nous permet de remarquer une particularité des noms chinois et asiatiques en général : en mandarin, le nom de famille se place avant le prénom, ce qui peut porter à confusion. Mais on remarque aussi que pour Jolin Cai et Jack Ma, le nom de famille est déplacé après le prénom : le nom est complètement occidentalisé. Ce qui n’est pas le cas des noms dont la transcription est utilisée : nous connaissons Xi Jinping, Deng Xiaoping, Sun Yat-sen, Jiang Qing, … pour tous ceux-là, le nom de famille reste avant le prénom.

Nous l’avons vu, en Chine le Hanyu Pinyin n’est utilisé que depuis 1958, et à Taïwan les systèmes de transcription ont changé par trois fois en une vingtaine d’années, ce qui ne facilite pas le travail du traducteur : doit-il suivre les changements de système ou bien garder les anciennes transcriptions avec lesquelles le lecteur est familier ?

Ce n’est pas un changement qui se fait en un jour. Si nous reprenons l’exemple de Jolin Cai, elle s’est longtemps fait appeler Jolin Tsai, Tsai qui est la retranscription de 蔡 en MPS2, et c’est encore comme ça que l’on retrouve son nom dans la presse :

Alors que sur sa propre page Instagram, elle s’appelle Jolin Cai, Cai qui est la transcription de 蔡 en Hanyu Pinyin :

On voit donc que les changements prennent du temps à être appliqués, mais ils finissent par l’être : nous connaissons tous aujourd’hui 毛泽东 sous le nom de Mao Zedong, mais auparavant il était connu sous le nom de Mao Tsé-toung.

Les systèmes de transcriptions évoluent en même temps que les langues et les sociétés de leurs locuteurs, c’est pour ça qu’il est important pour les traducteurs de savoir quels systèmes sont utilisés et où, mais aussi suivre leurs changements pour rester à jour et ne pas produire de traductions de noms qui seraient obsolètes.

Bibliographie

Alleton, Viviane. « Transcriptions alphabétiques du chinois ». Dans L’écriture chinoise. France : Presses Universitaires de France, 2002, pages 116 à 126.

A Little Dynasty LLC. (2020). « History of Pinyin », Dans A Little Dynasty. [En ligne]. Disponible sur : <https://www.alittledynasty.com/history-of-pinyin.html>.

Cai, Jolin. Instagram. [En ligne]. Disponible sur : <https://www.instagram.com/jolin_cai/>.

Lu, Fran. (2018) « Why Do Chinese People Have Western Names? ». Culture Trip. [En ligne]. Disponible sur : <https://theculturetrip.com/asia/china/articles/chinese-people-western-names/>.

Romanization. « Taiwan’s official romanization system: MPS2 ». Dans Romanization. [En ligne]. Disponible sur : < http://www.romanization.com/tongyong/mps2.html>.

Shih Hsiu-Chuan. (2008) « Hanyu Pinyin to Be Standard System in 2009 ». Dans Taipei Times. [En ligne]. Disponible sur : <https://www.taipeitimes.com/News/taiwan/archives/2008/09/18/2003423528>.

The Independent. « Jolin Tsai accused of insulting China after showing her support for Taiwan’s Olympians ». Dans The Independent. [En ligne]. Disponible sur : <https://theindependent.sg/jolin-tsai-accused-of-insulting-china-after-showing-her-support-for-taiwans-olympians/>.

Wiktionnaire. (2020) « Transcription phonétique », Dans Wiktionnaire. En ligne]. Disponible sur : <https://fr.wiktionary.org/wiki/transcription_phon%C3%A9tique>.

Wu, Haiyun. (2016) « How Chinese People Make Western Names for Themselves ». Sixth Tone. [En ligne]. Disponible sur : <https://www.sixthtone.com/news/1521/https%3A%2F%2Fwww.sixthtone.com%2Fnews%2F1521%2Fhow-chinese-people-make-western-names-for-themselves>.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s